Mon challenge | Mille Aime

Quand j’étais perdue sur mon chemin, beaucoup de personnes m’ont demandé : « mais qu’est-ce que tu veux faire de ta vie, vraiment ? ». La coutume est de répondre à cette question par le type de carrière professionnelle qu’on envisage. Et à chaque fois, c’était la panique en moi. Car je ne savais pas quel métier je voulais exercer. Je voulais de la polyvalence et on me demandait de choisir un intitulé de poste précis. Tout est très (trop) bien organisé maintenant dans les entreprises. Je me sentais vraiment prise au piège. En fait, mon diplôme d’ingénieur me limitait dans mes ambitions. Au fond de moi, la seule chose dont j’étais certaine c’était que je voulais aider les gens, que tout le monde soit heureux et amoureux… C’est donc ce que je répondais. (Quand j’en avais le courage…).

Bien évidemment, dans 75% des cas, je me retrouvais face à une paire d’yeux grand ouverts, des sourcils levés et parfois des regards désapprobateurs. C’est très dur sur le coup. On se sent seul(e) et on commence à douter de ses rêves. En plus, quand tu es de sexe féminin et que ton père te pousse dans une direction qui ne te correspond pas… C’est frustrant.

Mais j’ai tenu le coup. J’ai continué à travailler sur moi pour me détacher de tous ces programmes négatifs qui me poussaient à attendre l’approbation des autres pour avancer. Je voulais totalement reprendre mon pouvoir de création et arrêter de le céder aux autres. J’ai aussi décidé d’appliquer la Loi d’attraction. Je n’avais vraiment rien à perdre à essayer cette méthode. J’ai donc décidé de prendre à 100% la responsabilité de ce qui m’arrivait. Si les gens s’opposaient à mes projets, c’est qu’intérieurement une petite partie de moi doutait elle aussi. Je me suis répétée sans cesse des petites phrases pour reprendre confiance en moi. J’ai mis en place de nombreuses astuces pour ne pas baisser les bras. Chaque matin, je me sentais mieux que la veille. Mais je n’avais toujours aucune réponse à mes candidatures spontanées. J’ai positivé en me disant que ce n’était sûrement pas la bonne voie pour moi et que je devais faire autre chose. Mais quoi exactement ? Je ne savais toujours pas.

Dans mon entourage, les gens s’impatientaient. En plus, mes droits aux ARE de Pole Emploi se sont épuisés et j’ai dû faire une demande pour toucher le RSA. Pour certain(e)s, j’avais touché le fond. Cinq ans d’études, 40 000€ de crédit pour finir au chômage et retourner vivre chez ses parents ? Ce n’était pas concevable… Mais j’ai continué à croire en moi. J’ai continué à me battre pour atteindre mes objectifs. J’ai continué à demander à l’Univers de m’envoyer des signes pour me conduire vers la carrière professionnelle qui correspondrait le mieux à mes attentes. Je savais que je devais maintenir une vibration positive à l’intérieur de moi pour attirer le meilleur. J’ai donc fait de mon mieux chaque jour.

Comme j’entendais certaines personnes me dire que j’avais de la chance d’être libre des contraintes de l’entreprise, j’ai décidé de relativiser et d’appréhender ma situation différemment. J’ai choisi de la voir de cette manière : j’avais la chance de pouvoir profiter du temps que j’avais pour vivre à fond mes passions et m’initier à de nouvelles choses. Je me suis donc mise au tricot, à la couture, à la méditation. J’ai choisi de développer mon magnétisme et mes connaissances dans ce domaine. Tout cela me permettait de calmer mon mental et de lui enseigner de nouvelles certitudes. En plus, comme je faisais ce qui me tenait à cœur, j’augmentais mon niveau vibratoire. Dans le moment présent, je me sentais bien. Grâce à cet état de bien-être, j’attirais à moi des synchronicités qui m’orientaient petit à petit vers mon but.

Un beau jour, Facebook m’a donné la clé. Cette fameuse clé que j’attendais depuis longtemps. J’ai pris rendez-vous avec une dame merveilleuse qui m’a aidé à mettre des mots sur tout ça. Tout est devenu plus clair alors. Je ne me trompais pas. Je ne faisais pas fausse route. J’étais bien sur la bonne voie ; celle de mon cœur ! A partir de là, vous connaissez la suite. Vous êtes sur ce site… J’ai créé mon activité Mille Aime !

Avec du recul, je sais maintenant que cette période difficile était juste une expérience que je devais vivre pour voir jusqu’où j’étais prête à aller pour défendre mes nouvelles croyances, pour me reconnecter à mon cœur et à ma vraie personnalité. Aujourd’hui, je suis prête à accueillir le meilleur et je me réjouis d’avance de voir où tout cela va me conduire ! Je n’ai pas fermé les portes du monde de l’entreprise. Loin de là. J’ai même été amenée à y retourner pour 6 mois après la création de mon activité. Et j’y retournerai peut-être. En tant qu’intervenante (c’est sûr !) ou en tant que salariée, qui sait ? J’accueillerai toutes les opportunités qui se présentent à moi. A une seule condition : qu’elles me rendent heureuse et qu’elles me fassent vibrer de joie !

Et vous ?

Pour quel(s) rêve(s) êtes-vous prêt(e) à donner le meilleur de vous-même ? 

Ces synchronicités pourraient vous plaire :
Faites voyager cet article s'il vous a plu !

Envie de partager un message du cœur ?

FERMETURE : Le cabinet sera fermé du 29 août au 3 sept inclus et du 6 au 10 sept inclus. Seules les commandes de Diamant de Naissance© seront honorées sur ces périodes. Ignorer